top of page

AU LUXE COMMUNAL - REPÈRES

Le café de Napoleon remplit plusieurs fonctions : estaminet, épicerie, cordonnerie, cinémas, bibliothèque, musées. C’est un labyrinthe spatial et temporel qui relie des épisodes historiques disjoints, le passé au présent, l’histoire à la fiction, l’utopie à la dystopie.

Voici comment s'y repérer.

Anneau x 1.png

L'ESTAMINET - ÉPICERIE, où Napoléon Gaillard accueille les visiteurs-visiteuses.

- Derrière le bar, la porte vers les salles des barricades.

 

- La porte vers la place Vendôme, désimpérialisée d'après William Morris.

 

- Au mur, les dessins de Gauthier conduiront à la prison Mazas.

 

- Sur les tables du café, les discussions entre les acteurs et actrices de la  Commune.

 

- Sous l'estrade, le débeurdinoir.

 

- Sous l'escalier, le Kinétoscope, qui diffusera des diaporamas sur la Commune. Une      trappe mène aux  souterrains, les 7 geôles de Blanqui au château du Taureau.

 

- La porte d’entrée du café mènera, selon qu'on la repasse une ou deux fois, à une   version dystopique du café (de la Commune - nous sommes la société que la       Commune n’a pas rêvée), ou bien à son jardin (Kropotkine).
 

 

L'ATELIER DE CHAUSSURIER de Napoléon Gaillard, son traité sur les chaussures en                                               gutta-percha. 

 

- Les chaussures exposées conduiront arbitrairement vers d'autres espaces du site.

 

- La porte vers le cinéma, qui proposera une programmation de fictions ou de            documentaires.

- La porte qui mène à la barge de haute mer qui porte le café.

L’ESCALIER menant au premier étage.

Obstruction : à l'entrée dans le café, les murs commencent à se lézarder. Les visiteurs disposeront d'indices pour endiguer le processus.

Obstruction : la salle est envahie par un nuage noir menaçant. Trouver comment endiguer le phénomène.

Explosion rouge.png
Explosion rouge.png

Obstruction : des embûches invisibles renvoient les visiteurs au bas de l'escalier. Trouver comment les dégoupiller.

Explosion rouge.png
Anneau x 1.png

PREMIER ÉTAGE

LA BIBLIOTHÈQUE dans laquelle seront conservés les documents d’archives photographiques et textuels (en cours).

On accède ici aux projets de la Commune : principales mesures / décrets, arrêtés, ordres, proclamations / Journal officiel / partie non-officielle du Journal officiel / projets non-réalisés / projets extrapolés / contexte théorique et historique du projet.

LE MUSÉE DES INVENTIONS présente les inventions réalisées par les communard.e.s et participant.e.s de la Commune de Paris.

 

L'ESCALIER  qui mène au deuxième étage. 

Obstruction : à l'entrée dans la bibliothèque, la pluie se met à tomber du velum au plafond. Trouver les indices permettant d'endiguer le phénomène. 

Obstruction : dans l'escalier, des embûches invisibles envoient les visiteurs en vol plané.

Explosion rouge.png
Explosion rouge.png
Anneau x 1.png

LES VITRINES DES CARICATURES, issues de la presse satirique de l’époque, qui mènent à des propositions liées aux "projets extrapolés".

 

LES TROIS PORTES qui conduisent : 

- vers la salle du "gai rossignol" et de la danse macabre, consacrée aux morts mal ensevelis de la Commune.

 

- vers la roue de Thiers.

 

- vers le musée de la photographie : salle Disdéri/Braquehais, salle Appert, jeu de Paris brûlé (Eulalie Papavoine, accusée d'être une pétroleuse et Thomas Cook, organisateur de voyages touristiques dans Paris brûlé), salle des pétroleuses, salle des photographies de Paris en ruine (avec leurs livrets).

LA SALLE DU MAGICIEN DE VERSAILLES  est inspirée du Magicien d'Oz.

L'ESCALIER VERS LA HUNE, la chambre à métamorphoses de Napoléon Gaillard.

Obstruction : Une armée de spectres envahit l'espace et un épais brouillard monte du sol. Trouver comment les déconnecter pour continuer la visite.

Explosion rouge.png

Obstruction : dans l'escalier, des fils invisibles emmaillotent les visiteurs comme dans une toile d'araignée. Trouver comment s'en défaire pour continuer.

Explosion rouge.png
Anneau x 1.png

Au troisième étage, à très grande hauteur, Napoléon dispose d'une chambre à transformation : chambre du Luxe communal, des projets non-réalisés, des uchronies, des utopies réelles, chambre-bestiaire de l'ennemi.

 

Cette chambre mène également vers la bataille finale des Astra et des Monstras (d'après Aby Warburg), lors de laquelle naitront les constellations de la Commune de Paris.

Anneau x 1.png

LES 7 GEÔLES DE BLANQUI. La trappe du Kinetoscope (dans le café, sous l'escalier) mène vers les 7 geôles de Blanqui, liées au poème "Les sept vieillards" de Baudelaire, que Walter Benjamin associa au texte rédigé par Blanqui pendant son emprisonnement, "L'éternité par les astres". 

La plateforme inférieure permettra l'évasion du visiteur et de Blanqui, en donnant accès à un radeau qui, guidé par les astres, les mènera vers l'ile du 18 mars 1871, premier jour de la Commune de Paris (Blanqui fut arrêté par Thiers le 17 mars). 

Obstruction : un fort vent ascendant fait remonter le visiteur vers la trappe, l'empêchant d'accéder aux étages inférieurs. Un indice lui permettra de faire tomber le vent. 

Explosion rouge.png
bottom of page