top of page
Jeu de massacre.png

LE JEU DE MASSACRE CONTINUE...

LA "PETITE LOI" n° 844 DU 29 NOVEMBRE 2016 DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE :

"Considérant que les lois d’amnistie partielle de 1879 et d’amnistie totale de 1880 n’ont pas permis de réhabiliter l’ensemble des victimes de la répression de la Commune de Paris de 1871 ;

1. Estime qu’il est temps de prendre en compte les travaux historiques ayant établi les faits dans    la répression de la Commune de Paris de 1871 ;

2. Juge nécessaire que soient mieux connues et diffusées les valeurs républicaines portées par       les acteurs de la Commune de Paris de 1871 ;

3. Souhaite que la République rende honneur et dignité à ces femmes et ces hommes qui ont       combattu pour la liberté au prix d’exécutions sommaires et de condamnations iniques ;

4. Proclame la réhabilitation des victimes de la répression de la Commune de Paris de 1871.

Lors d'une réception à Versailles pour Poutine en 2018, il fut demandé, sur France 3, à Emmanuel Macron, pourquoi il avait choisi ce lieu, qui semblait quelque peu monarchique ?

 

La réponse fut :

« VERSAILLES, C'EST LÀ OÙ LA RÉPUBLIQUE S'ÉTAIT RETRANCHÉE QUAND ELLE ÉTAIT MENACÉE ». 

bottom of page